06 juillet 2013

Souvenirs du Baccalauréat

Aujourd'hui est un jour important pour de nombreux lycéens car il s'agit des résultats du bac. Un moment où se mélange différentes émotions. La joie de ceux qui l'ont eu, le stress pour certains qui vont au rattrapage et les larmes de ceux qui ne l'ont pas obtenu.

resultat bac

Chaque année, je ne peux m'empêcher de repenser au jour où j'ai obtenu le bac.

A la base c'était loin d'être gagné. J'ai passé un bac L option théâtre. J'étais loin d'être une bonne élève et c'était pas faute d'essayer de faire ce que je pouvais. Mais voilà, j'étais pas franchement passionnée par le programme de la section littéraire. La seule matière que j'aimais, c'était le théâtre. J'ai énormément misé sur cette option pour grapiller une bonne poignée de points.

Honnêtement, je savais que je n'allais pas avoir le bac du premier coup. Mais tournant autour de 9 de moyenne pendant ma terminale, je visais le rattrapage. Le jour J arrive. Je vais jusqu'au lycée pour voir les résultats. Bien évidemment, mon nom n'était pas affiché dans la liste "admis". Mais, comme je le souhaitais, il était inscrit dans la colonne "rattrapage". Pour moi, ce fût un mélange de soulagement, car je ne passais pas à la trappe, mélangé au stress du rattrapage.

Je m'empresse de récupérer mes notes au lycée pour compter les points que je dois acquérir au rattrapage. Comme prévu, j'ai cartonné en théâtre (coefficient 6). Mais à ma plus grande surprise, j'ai eu un 13 en espagnol. Un miracle, sachant que je n'ai jamais dépassé la barre des 10/20 en 3 ans de lycée. Du coup, je limite les dégâts et je me retrouve à devoir récupérer une trentaine de points. Tout le monde me dit que c'est largement faisable. Oui, certes. Mais je flippe quand même.

Je choisis de repasser l'histoire/géo et la philo. Je passe mon week end à réviser ces 2 matières. Surtout l'histoire/géo. J'en pleure tellement ça me parait insurmontable quand je vois tout ce que je dois réviser pour y arriver.

Le lundi matin, j'arrive à la session de rattrapage. Je commence par passer l'histoire/géo. Je passe la première. L'examinateur me demande si je veux une majorité histoire ou géographie. Je choisis l'histoire. Il me sort 3 bouts de papier pliés en quatre. Mon bac ce joue à ce moment-là. Il me demande d'en choisir un. J'arrive à voir au travers d'un papier un V. Je devine que c'est la Veme République. Next. En ouvrant le papier que j'ai choisi, je lis "l'Europe en 1942". Autrement dit, l'Occupation pendant la Guerre. Alléluia!!!! C'est exactement ce que je voulais. Je jubile intérieurement. Le sujet de géo porte sur le développement économique des Etats-Unis, que je dois expliquer via une pseudo carte des States. Évidemment, je sais que je serai incapable de le faire. L'examinateur me demande si les sujets me conviennent. Ok pour l'histoire mais pas ok pour la géo. Il me dit que c'est facile. Hahaha mais oui bien sûr. Ce monsieur a une grande confiance en moi. Il me laisse seule dans la salle pendant ma préparation. J'avais mes cours dans mon sac. J'aurais pu tricher tranquille. Mais je ne suis pas assez folle pour oser le faire.

Je sors à l'examinateur tout ce que je sais de l'Occupation. Le plan n'est pas top mais je m'en fiche. Ce qui compte pour moi, c'est de montrer que je connais le sujet. Pour la géo, n'en parlons pas. C'était la grosse cata. Et puis honnêtement, je m'en fichais royalement de savoir comment les USA s'organisent avec leur argent.

Au final, l'examinateur me demande le nombre de points que je dois récupérer. La-dessus, il me colle un 12 en me disant que je dois prendre 4 points sur la philo. J'ai fait un petit regard de "s'il vous plaît donnez moi un point de plus". Il faut croire que cela a marché car il me dit "Bon allez, je vous mets 13 comme ça vous avez votre bac". Oui, j'ai eu la chance de tomber sur un examinateur très sympa et très conciliant.

L'examinateur suivant m'a épargné l'épreuve de philo, voyant a quel point mon début d'explication de "l'Allégorie de la caverne" était une vraie catastrophe. Il m'a dit au bout de 2 minutes: "Mademoiselle, je vais pas vous torturer plus longtemps. Vous avez votre bac, vous pouvez partir".

En tout cas, je suis restée sur les lieux jusqu'au soir pour voir, de manière officielle, que j'avais obtenu mon bac et laisser éclater ma joie.

resultat 2

Posté par Eden75 à 02:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires sur Souvenirs du Baccalauréat

Poster un commentaire